Patrick Pouyanné : Total, leader du pétrole en Afrique

Total est le leader du pétrole en Afrique, c’est ce qu’a assuré le patron du groupe malgré une conjoncture difficile. Patrick Pouyanné,le patron précisant que l’Afrique représente l’un de ses marchés clés.

<em>Patrick Pouyanné</em>

Patrick Pouyanné,représentant de Total en Afrique

L’objectif étant dans l’avenir d’y diversifier ses activités notamment dans le gaz, l’électricité ou même le solaire.

            À la tête du groupe depuis bientôt deux ans, le nouveau patron succède à Christophe de Margerie mort dans un accident d’avion en 2014. À 53 ans, Patrick Pouyanné prend donc la tête d’un géant du pétrole en Afrique. C’est avec une grande rigueur que celui que bon nombre considérait comme le gentil petit canard manage ses troupes, il se montre en effet très exigeant envers ses troupes et envers lui-même.

            Le jeune français de 53 ans a de très bon argument pour se faire entendre, avec la carrure d’un joueur de rugby, un sport qu’il aime bien. Il faut dire que Patrick Pouyanné est un habitué de la maison, avant sa nomination à la tête du groupe, ce dernier occupait la fonction de chef de division de raffinage. Diplômé de l’école polytechnique, avec un détour aux cabinets ministériels d’Edouard Balladur, le patron de Total est une tête bien faite.

            C’est avec véhémence que Patrick soutient le développement de sa structure. Avec de nombreux projets d’avenir, notamment dans le gaz et le solaire, Total ainsi veut conforter sa place de Numéro 1 en Afrique. Pour ce dernier « Total voit le gaz comme une énergie propre qui peut notamment conduire à la production d’électricité ». Bien que pour l’entreprise, le projet d’exploitation gazier en Afrique ne soit encore qu’en phase embryonnaire, le directeur général de Total se montre très optimiste quant à  sa réalisation.

Cependant, le patron assure que la mission première de son entreprise est l’exploitation pétrolière. Encore que la chute du cours du pétrole de cette année semble ne pas altérer les objectifs que s’est fixé le géant du pétrole. Ainsi, Patrick Pouyannée explique que l’évolution des coûts de développement des projets suit celle des cours du pétrole. Total travaille avec toutes les parties prenantes pour étendre au maximum son activité sur le continent. Différemment des groupes pétroliers moins grands, l’entreprise dispose d’assez de financement pour le lancement de nouveaux projets, une stratégie qui s’avère porteuse pour l’expansion de ses activités.

Source Jeuneafrique.com

Hervé Atangana

[fbcomments]