Après le Bac, que faire ?

J'ai eu le Bac, et après ?

Après les résultats du bac, que faire ?

La grande et fameuse question qui ronge tous les nouveaux bacheliers sans exception. Que notre destin ait déjà été tracé au préalable par qui que ce soit, cette question viendra toujours : « Que vais-je faire après mon bac ? ».

Cette année, c’est environ 174.000 nouveaux bacheliers qui devront répondre à cette question, en n’oubliant surtout pas qu’ils ne sont ni les premiers ni les derniers à décrocher ce diplôme qui est l’objet de tant de convoitises .

Parmi les solutions les plus évidentes, il y a les concours. Mais il y en a d’autres que certains appellent les « en attendant » , à savoir les universités.

C’est d’ailleurs pour cela qu’en début de rentrée académique les amphi-théâtres sont remplis. Ngoa-ékélé, Soa… tout le monde y accourt. Mais malheureusement, après avoir découvert les réalités de ces environnements, plusieurs abandonnent en cours de route, et l’année qui suivra, plus de la moitié (ne parlant que des nouveaux bacheliers), seront passées à autre chose. Une année de perdu !

On appelle ces universités « les tamis », car au fur et à mesure que le temps passe, le nombre des retenus diminue .

« Je viens d’avoir mon baccalauréat D avec mention passable. Pour l’instant je prévois de faire le concours de la faculté de médecine. Mais en attendant que les résultats sortent je vais d’abord aller à ngoa-ékélé faire biosciences. Mais si je n’ai pas je vais continuer et attendre l’année prochaine » nous confie une nouvelle bachelière dont on a préféré taire le nom.Comme elle, il y en a des dizaines de milliers qui adoptent telles ou telles autres solutions faute de mieux.

 

 

 

Pourtant c’est juste une question d’une bonne orientation dès le départ. En allant en classe de terminale, chacun devrais déjà commencer à se poser cette question. Pour y répondre, il faudrait se connaître soi-même, ainsi que ses capacités et incapacités. Il faudrait également viser un métier qui  nous passionne, car il ne servirait à rien de continuer sur un chemin sans être passionné dès le départ.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est organisé chaque année, une sortie pour les élèves de terminale, où ils découvrent en quelque sorte les métiers avec les professionnels qui sont mis à leur disposition.

Par Dona Belibi

[fbcomments]