Hépatites virales : il faut se faire dépister

Dépistage des hépatites virales

Prévenir les hépatites virales

Les hépatites virales constituent un fléau mondial, car plus de 400 millions de personnes sont infectées et plus de la moitié ne savent pas qu’ils pourraient être des porteurs de se virus et prés de un sur cents réussissent à être traité. Le B et le C sont les formes les plus aiguës et les plus répandues .

Une hépatite est une inflammation du foie causée par des substances toxiques, ou par des virus (majorité des cas). A ce jour, 5 virus identifiés provoquent une infection ciblée et une inflammation du foie . Ces virus sont désignés par les lettres A, B, C, D, et E, diffèrent par leur mode de transmission (féco-orale pour les virus A et E ; parentérale pour les virus B et C) et leur agressivité.

Si elle n’est pas dépistée immédiatement, elle peut devenir chronique donnant lieu à une cirrhose du foie, voire un cancer du foie. Les premiers symptômes sont la grippe (perte d’appétit et troubles digestifs, dégorgements, vomissements, accablement, hypertension).

L’hépatite B se transmet par tous les liquides et sécrétions biologiques, le plus souvent par contact sexuel et par le sang. Il est 50 à 100 fois plus contagieux que celui du SIDA. Le virus ne peut être transmis par l’eau ou les repas infectés ni par simples contacts physiques.

Il n’existe pas de soins qui réussissent de traiter une hépatite aiguë, cependant Il existe un vaccin efficace contre l’hépatite B (GenHevac B) mais pas contre l’hépatite C. Trois piqûres de ce vaccin défèrent à 98% des personnes immunisées une protection contre une contamination par le virus de l’hépatite B.

Chez 90% des personnes vaccinées, cette immunisation dure au moins 10 ans, probablement même toute la vie. Ce vaccin de surcroît prévient la survenue des graves complications que sont les hépatites aiguës graves, les cirrhoses, et les cancers du foie.

Faites-vous dépister et si vous n’êtes pas infecté, faites-vous vacciner.

[fbcomments]