Nnam ngon : une recette du mets de concombre ou pistache

Le pistache ou graine de courge provient de la courge comme l’indique son nom. Elles servent à faire des préparations originales tel le Nnam ngon ou mets de pistache.

<em>Nnam Ngon : très riches en protéines</em>

Nnam Ngon – mets de pistaches

Ces  graines autrefois régulièrement consommées, sont devenues au fil du temps inaccessibles à cause de leur prix au kilogramme ou à la tasse.Le pistache participe énormément à la régulation des problèmes de la prostate et des problèmes urinaires. Elles contribueraient même au bon fonctionnement sexuel de l’homme. Ces membres du groupe des oléagineux sont riches et même très riches en protéines et possèdent des glucides, des fibres, des antioxydants, du calcium, du fer et des vitamines A, B1, B2,C. N’hésitez plus à en consommer vu le puits de bienfaits que ces composants peuvent apporter à notre organisme.

Le mets de graines de courge est un mets très facile à faire, par contre, il nécessite une grande précision au niveau de la propreté lors de la préparation et de la cuisson pour éviter qu‘il provoque des maux de ventre ou autres complications gastriques. Pour le plaisir de 4 personnes, nous aurons besoin de ce qui suit .

Ingrédients :

  • 4 boîtes de pistache décortiqué (boite moyenne de Nestlé) ;
  • ½ – 1kg de viande fumée ;
  • 2 piments jaunes ;
  • Poivre blanc ;
  • 2 œufs ;
  • Sel ;
  • 2 tablettes de cube Maggi crevette ;
  • ½ gousse d’ail ;
  • 6 graines de pebe;
  • Des feuilles et des ficelles de bananier ;

Préparation et cuisson :

  1. Vérifier que les graines ne contiennent aucun déchet et les faire écraser ;
  2. Dans un récipient creux verser la poudre de pistache et ajouter de l’eau ;
  3. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène ;
  4. À cette pâte, ajouter le poivre, l’ail et le pebe écrasés ;
  5. Assaisonner avec un peu de sel et de cube,mélanger soigneusement ;
  6. Incorporer les deux oeufs entiers à la pâte puis, ajouter la viande fumée découpée finement ;
  7. Bien mélanger ;

Nb : les œufs ajoutés à la préparation permettront que le mets reste en boule au lieu de s’émietter.

  1. Dans une marmite, une cocotte de préférence, metstre un peu d’eau à bouillir ;
  2. Enlever les tiges qui se trouvent derrière les feuilles et les conserver ;
  3. Faire légèrement chauffer les feuilles pour les rendre souples ;
  4. À l’aide d’une louche, metstre le mélange dans deux ou trois feuilles superposées pour faire une boule ;
  5. Fermer le paquet avec des lianes de feuilles de bananier ;
  6. Une fois vos quatre boules prêtes, disposer au fond de la marmite d’eau bouillante les tiges précédemment conservées. Placer vos boules sur les tiges pour éviter que les feuilles soient en contact direct avec le fond de la marmite ;
  7. Fermer et vérifier régulièrement le niveau d’eau pour éviter que votre mets ne se brûle ;
  8. Ajoutez peu à peu de l’eau dans la marmite jusqu’à la cuisson complète. Compter une heure pour la cuisson du mets de pistache ;
  9. Enlever vos metss et les débarrasser des feuilles. Découper chacun en quatre pour le service et servir chaud.

 Nb : le niveau d’eau que vous ajoutez progressivement ne doit pas dépasser vos paquets. Compter environ 3 cm d’eau en partant du fond.

Nnam ngon se consomme avec du manioc, des doigts de bananes non mûrs, du plantain mûr ou encore des bâtons de manioc. Faites vous plaisir surtout que ce mets fera plaisir à votre organisme.

Astuce : si vous avez des restes de mets après le repas, vous pouvez les émietter pour ensuite faire de petites boules. Faire chauffer de l’huile d’arachide et mettre vos boulettes de pistache. Vous obtenez alors des amuses gueule en évitant en même temps de faire du gaspillage de nourriture.

Pascaline SAB

[fbcomments]