Philips supprime 230 emplois à la rentrée

La rentrée sera peut-être lugubre pour les employés de Philips. Il est possible que le groupe supprime environ 230 emplois sur ses 2 sites de production, entre autre celui de Lamotte-Beuvron, nous indique une source syndicale.

Philips fais une suppression  d'emplois à la rentrée

Philips va supprimer plus de 200 emplois

Philips souhaite délocaliser ses activités en Espagne, en Pologne ou en Hongrie. La même source indique que la branche de l’éclairage a annoncé il y a quelques semaines la fermeture du site employant 89 salariés. Par contre, celui de Miribel sera réorganisé, ce qui entrainera une compression du personnel. L’entreprise soustraira 142 postes de 260. Elle a ajouté : « toute la production sera arrêtée, il ne restera que le service innovation et le bureau d’études ».

Elle compte par ailleurs sauvegarder sa productivité. Une chose est sûre, les « salariés sont choqués » et « attendent clairement que l’on se batte pour obtenir des indemnités supra-légales de licenciement à la hauteur des précédents plans ». « Pour le moment, l’entreprise propose le minimum légal ».

Les employés pensent même que Philips n’a pas cherché à sauver le site en voie de fermeture. Cette annonce fait suite à la dégradation progressive des conditions de travail qui pouvait pousser les employés à s’ attendre à cela.

L’un des salariés retrace son parcours professionnel ainsi : « Je voulais partir en 2013 car j’avais un projet. Avec mon ancienneté, j’aurais touché une somme confortable. Ils m’ont retenue, comme d’autres qui n’avaient pas les profils qu’ils voulaient faire partir en priorité. Au final, j’ai peur de toucher dix fois moins. Pas assez pour rebondir. Je me sens trahi ». À l’entrée du site, on peut remarquer des banderoles sur lesquelles il est écrit « trahison ». La procédure de fermeture est encore longue, compte tenue du nombre de salariés concernés par cette affaire. On se souvient du PDV ( Plan de Départ Volontaire ) qui avait été mis en place par le groupe, et qui avait entrainé la suppression de 42 emplois.

Mbou Sop Yann Cyrille

[fbcomments]