Nasa : une sonde retrouvée dans l’espace

Perdu dans l’espace depuis près de deux ans et hors de portée des radars de la NASA, le satellite STEREO-B a finalement rétabli les liaisons avec l’agence spatiale, qui a ainsi pu le retrouvé. 

            Perdu dans l’immensité intersidéral depuis deux ans et sans aucun moyen d’entrer en contact avec la Terre,           c’est le périple qu’a connu STEREO-B, un satellite de la Nasa mis en orbite en 2006. Mais au grand bonheur de l’agence spatiale américaine, le satellite a été retrouvé après une errance de 22 mois dans l’obscurité du cosmos.

C’est un signal retrouvé et maintenu pendant plusieurs heures qui a permis à la Nasa de se rassurer du fonctionnement du satellite, mais pour des raisons d’autonomie, la connexion aurait été volontairement coupée.

La Nasa avait lancé deux satellites

Stereo-B, satellite lancé en 2006 par la Nasa

Avec optimisme, l’équipe en charge de la mission prévoit de continuer la procédure de récupération afin de mieux observer l’état de la sonde et rétablir ses outils de contrôle.

En 2016, STEREO-B et son homologue STEREO-A ont été lancé au même moment. La principale mission des deux sondes de 650 kilogrammes était d’observer l’activité du soleil et ainsi que sa propagation, une mission qui aurait dû normalement se terminer en 2008.

Si à la base, les deux satellites étaient censés se maintenir dans l’orbite de la Terre, une vague de complication les a contraints à changer de trajectoire, une course dans laquelle, les satellites se sont vu devancer par la Terre dans son mouvement autour du soleil.

Problème, dans cette avance, la sonde a tout simplement dérivé sur la face arrière du soleil, interrompant ainsi toute communication.

Il faut dire que, tout cela part d’une perte de commande de la minuterie, qui avait au préalable incité les ingénieurs à couper pour une durée de 72 heures, la communication avec STEREO-B. Une coupure qui a tout simplement eu pour conséquence de rompre tous les liens communicationnels entre le satellite et la Nasa.

À cet effet, « le soleil émet fortement sur presque chaque longueur d’ondes, ce qui fait de lui la plus grande source de bruit dans le ciel » a expliqué le physicien responsable des opérations de la mission STEREO-B, mais tout cela semble bien passé, et l’opération de sauvetage du satellite peut être lancée.

Hervé Atangana

[fbcomments]