Coupe du Cameroun : APEJES de Mfou bat Bamboutos de Mbouda en finale

Effervescence et belle ambiance étaient au rendez-vous au stade omnisports de Yaoundé, dimanche 30 octobre 2016 à l’occasion de la Finale de la Coupe du Cameroun de football. Si l’ambiance imposée par les fans et les supporters de Bamboutos de Mbouda n’est pas passée inaperçue sur toute l’étendue du territoire national, il faut dire que cette hargne a complètement été balayée sur la pelouse par le collectif de Mfou.

L'ambiance et la ferveur des supporters étaient au rendez-vous pour la finale 2016 de la coupe du Cameroun

Finale Coupe du Cameroun 2016 : APEJES bat Bamboutos

   Sous la direction d’Alioum Sidi arbitre pour l’occasion, les joueurs d’APEJES de Mfou pour leur première finale de coupe du Cameroun, ne tardent pas à monopoliser le ballon, malgré la détermination de leurs adversaires de Bamboutos qui s’offrent de très belles occasions, dignes d’inquiéter le collectif de Mfou.

Mais c’est très sereinement que les académiciens gardent la tête froide en maintenant le score vierge jusqu’à la fin de la première période, malgré une très belle domination devant l’un des public les plus nombreux qu’ai connu le stade omnisports de Yaoundé chauffé à bloc par les supporters de Bamboutos et d’APEJES.

Si l’engagement des joueurs de Bamboutos s’est nettement accru dès l’entame de la seconde période, il faut dire que leurs adversaires ont bien su les contenir, de manière quasi imperturbable.

Il aura fallu attendre les 20 dernières minutes de jeu pour voir le premier but de la rencontre. Franc Boya est le libérateur des supporters d’APEJES. En moins de 5 minutes de jeu, le milieu de terrain de la sélection de Mfou double la mise sur un coup de tête.

2-0 c’est le score au coup de sifflet final de l’affrontement entre deux novices qui luttaient pour leur premier sacre. Sous le regard du chef de l’Etat Paul Biya, qui a remis à la fin de la rencontre le fameux trophée au capitaine d’APEJES Jacques Olih.

En tout cas, l’ambiance était bien au rendez-vous comme tant attendue. Mais c’est tête baissée que ceux qui auront chauffé la ville de Yaoundé pendant près d’un mois ont quitté la cuvette de Mfandena.

Hervé Atangana

[fbcomments]