Gouvernement renouvelé au Tchad

Quelques semaines après l’investiture du président tchadien Idriss Deby Itno, c’est au tour du reste du gouvernement d’être mis en place. Une semaine après sa reconduction, le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacké a donc mis en place le dimanche 14 août, son nouveau gouvernement, composé de 38 membres dont sept femmes, le reste étant naturellement des hommes.

Le gouvernement tchadien renouvelé par le Premier ministre Albert Pahimi Padacké

Albert Pahimi Padacké installe son gouvernement

De nouveaux ministres dans le gouvernement tchadien, ont pris leur fonction il y a un peu plus d’une semaine. Certains n’ayant pas été changé gardent leurs postes. Il s’agit plus précisément de deux ministres : le ministre de la Sécurité publique, et le ministre des Affaires étrangère et du ministre des Infrastructures. Les changements portent sur les portefeuilles de la défense, sur les finances, sur la justice et la communication, et sur le pétrole.

De nombreux ministres retrouvent leurs postes, dans ce cas on a par exemple le ministère de la Défense qui voit revenir à sa tête le général Bichara Issa Djadallah, un poste qu’il avait déjà occupé il y a quelques années pendant la guerre contre des groupes rebelles soudanais.

On note aussi le retour au ministère de l’Administration territoriale de Bachar Ali Souleymane qui sera aussi en charge de la gouvernance locale.

Le portefeuille des finances et du budget est pris en charge par Mbogo Ngabo, ce dernier y a notamment été directeur du cabinet il ny a pas très longtemps. Le ministère du Pétrole, de l’Énergie et de la Promotion des Énergies renouvelables est mis à la charge du notaire Bechir Madet. Hamit Mahamat Dahalob est mis à la tête du ministère de la Justice. Pour ce qui est des femmes, le ministère de la Communication est mis entre les mains de madame Alingué Madeleine, elle devient notamment la première femme porte-parole du gouvernement tchadien.

Hervé Atangana

 

           

[fbcomments]