Salon avicole international : la 2ème édition à Yaoundé

Le 26 octobre 2016 s’est tenue la 2e édition du Salon Avicole International (SAVI) à Yaoundé. Le thème retenu pour cette édition était : « Enjeux et défis de l’aviculture camerounaise ». C’est dans un contexte difficile pour la filière avicole du Cameroun que le salon a été organisé à la fois par le gouvernement et l’Interprofession Avicole du Cameroun (IPAVIC).

le salon avicole international s'est tenu dans un contexte difficile

2e édition du salon avicole international à Yaoundé

L’épizootie de grippe aviaire qui a récemment frappé le Cameroun a eu des effets dévastateurs sur le secteur avicole. Le pays se relève péniblement de cette épizootie. qui s’était déclarée dans la capitale du pays avant de se répandre dans les autres régions du Cameroun.

Les acteurs du secteur avicole qui se réunissaient à Yaoundé avaient pour objectif de faire le bilan sur leur secteur d’activités.

Les pertes subies par la filière s’élèvent à 16 milliards de francs CFA d’après les estimations de l’IPAVIC. Au-delà de la perte financière, le marché camerounais risque de faire face à une pénurie de poulets pour les fêtes de fin d’année.

Le salon avicole international avait également pour but de trouver des solutions à la crise que subi actuellement le secteur. Le mot d’ordre du salon était donc la « relance ». Le ministère de l’élevage et l’IPAVIC ont à cœur de redynamiser le secteur avicole.

 Le salon avicole international était le lieu idéal pour mettre en pratique cet objectif. Les professionnels de la filière avicole ont profité de cette occasion pour présenter leurs dernières innovations et savoir-faire.

En plus du gouvernement et de l’IPAVIC, plusieurs autres professionnels ont également participé à cette foire d’exposition. On a pu compter sur la présence des accouveurs et fournisseurs de souches.

Des organismes camerounais et internationaux tels que les institutions financières, les producteurs de farine de poisson, les triturateurs et d’autres.

On verra dans les prochaines mois si les résolutions, les préconisations et les plans d’action de ce salon produisent les résultats escomptés.

Clovis Mballa.

[fbcomments]