Proxima b : la nouvelle voisine de la Terre

Proxima B est une planète de la voie lactée.Souvenez vous, depuis les basses classes, nous savons qu’il existe 8 planètes conformément à la définition de l’appellation d’une planète. D’années en années, les études menées dans notre galaxie par de talentueux scientifiques nous ont permis de découvrir de nouvelles planètes d’aucunes habitables et d’autres pas. À ce propos, OEA ( l’Observatoire Européen Austral )  en trifouillant les moindres recoins de l’univers a découvert une planète estimée très proche de la notre.

Proxima B est une exoplanète de la voie lactée

Proxima B est la nouvelle planète découverte semblable à la Terre

La proximité de cette planète au soleil est un atout qui a permis de la classer parmi l’une des planètes les plus habitables.Pour la détecter, les scientifiques ont utilisé de nombreuses méthodes parmi lesquelles celle du télescope spatial spécialement pour détecter les planètes.Cette méthode est la plus utilisée.

Notre nouvelle voisine a été découverte via une méthode différente de celle là. En effet, Proxima b a dévoilé son existence grâce à la technique des vitesses radiales.

Nous savons tous que les planètes tournent autour de leur étoile ,comme la Terre autour du soleil. Ce qui nous échappe parfois c’est le fait que, l’étoile en question ne reste pas forcement fixe lors du déplacement de la planète.

En réalité, ce mouvement est difficilement perceptible à l’œil nu raison pour laquelle, bien sûr les profanes ne sont pas forcement au courant.  Les astronomes qui ont eu l’honneur de découvrir Proxima b, ont utilisé en plus de la technique des vitesses radiales celle de la détection avec spectrogramme.

Les analyses se sont étendues de l’an 2000 à 2016 en passant par 2008. C’est après ces analyses que l’exoplanète dont il est question a pu être découverte aux alentours de l’étoile.

Proxima b est sensiblement une planète habitable d’après la distance qui la sépare de son étoile. Ceci rend probable la présence d’eau sous forme liquide qui impliquerait d’une manière ou d’une autre une possibilité de vie sur sa surface. Car qui dit eau dit la vie.

Pascaline SAB

[fbcomments]