Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA élu le 30.01.2017

Moussa Faki Mahamat a été élu président de la Commission de l’Union Africaine (UA). Le ministre tchadien des Affaires étrangères a été élu le lundi 30 janvier 2017 en remplacement de la présidente sortante, la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma. Moussa Faki Mahamat l’a emporté avec 39 voix sur 54.

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA a été élu le 30.01.2017

Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’UA

Le vote du président de la Commission de l’UA n’a pas été long et le suspense fut de courte durée. Cinq candidats au départ postulaient pour ce poste. Le scrutin s’est déroulé en 7 tours. Au cours des 3 premiers tours du scrutin, sont successivement éliminés, le sénégalais Abdoulaye Bathily, Pelonomi Venson-Moitoi la botswanaise, ainsi que l’équato-guinéen Agapito Mba Mokuy.

Pour les tours suivants du scrutin, il a fallu départager le ministre Moussa Faki Mahamat et son homologue kényane, la ministre des Affaires étrangères Amina Mohammed. C’est finalement au septième tour du scrutin que le ministre tchadien a remporté les votes et est devenu le nouveau président de la Commission de l’UA.

Moussa Faki Mahamat prend la tête de la Commission et remplace à ce poste Nkosazana Dlamini-Zuma. Plusieurs raisons justifient sa victoire sur ses adversaires. En premier lieu son expérience. C’est en effet son expérience qui a convaincu dans son élection. Le diplomate tchadien un juriste formé en France. Au Tchad, il a occupé des postes prestigieux et est resté ministre des Affaires étrangères pendant huit ans. Ses proches le décrivent comme un homme sobre et travailleur.

Plusieurs défis attendent le diplomate tchadien à la tête de la Commission de l’UA. Le premier défi étant de redresser la Commission de l’UA dont les années de gouvernance de Nkosazana Dlamini-Zuma l’ont beaucoup affaiblie. Il aura besoin de ses talents de négociateurs pour concilier les intérêts parfois divergents des pays et aussi des 5 sous-régions membres de l’UA.

A l’issu du vote, Moussa Faki Mahamat s’est exprimé en déclarant mesurer la tâche qui est désormais la sienne en tant que président de la Commission de l’UA. Il sera secondé dans cette tâche par le ghanéen Thomas Kwesi Quartey, nouveau vice-président de la Commission.

[fbcomments]