Miondo : la recette maison

Le littoral, région renfermant de multiples spécialités culinaires, nous dévoile la recette d’un de ses bijoux. En effet, le “Miondo” est un accompagnement de sauces, grillades et même de bouillons. Il est très populaire dans le littoral mais aussi au sein d’autres régions amoureuses de la cuisine. Confectionné à base de produits africains et ruraux, il ravit les papilles par la délicatesse et la finesse de sa forme.

Tout porte à croire que, sa forme a été mûrement pensée pour différencier ce produit du bâton de manioc. Que se cache t-il derrière cette transparence, cette finesse et ce goût particulier ?

Le miondo est une recette originaire du littoral Cameroun

Le miondo fait maison

 Le manioc étant à la base de l’alimentation de nombreuses familles africaines, c’est le composant principal du produit dont il est présentement question.

La transformation des tubercules de manioc est le secret de ce délicieux bijou Sawa.

Le miondo est généralement fait par des femmes très habiles car, sa réalisation nécessite une dextérité particulière. Pour avoir à votre prochain repas du Miondo frais, il vous faut :

Ingrédients

  • Du manioc frais
  • De l’eau
  • De petites feuilles de bananier

Préparation et cuisson

  • Découper les tubercules en morceaux pour pouvoir les éplucher facilement
  • A l’aide d’un couteau, racler la première couche généralement amère du manioc
  • Laver soigneusement les morceaux de manioc et les découper cette fois en plus petits morceaux.
  • Dans un grand récipient creux, mettre les dés de manioc et y ajouter de l’eau dépassant la hauteur de ceux-ci
  • Laisser tremper pendant plusieurs jours pour favoriser la fermentation
  • Passé ces jours, enlever les morceaux de tubercule de l’eau de fermentation et extraire les racines de manioc
  • Ecraser ces derniers afin d’obtenir une fine pâte blanche
  • Nettoyer les feuilles de bananier et étaler une ligne fine de pâte à l’aide de vos doigts, tout le long de la feuille avant de la rouler
  • Reproduire le processus sur une autre feuille et joindre les deux baguettes à l’aide d’une ficelle de bananier à chaque extrémité
  • Faire pareil jusqu’à ce que la pâte finisse

Voilà vos Miondos maison !

Pour les conserver, il est conseiller de les mettre crus au congélateur sous forme de paquets si vous le souhaitez. Ils sont commercialisés sous cette forme, et ne demande que quelques minutes avec une petite quantité d’eau à feu moyen pour être dégustés. Le Ndolé est l’un des mets qui valorise le mieux le Miondo.

Laissez-vous tenter !!

 Pascaline SAB .

[fbcomments]