Michel Legré est mort à Abidjan

Michel Legré, beau-frère de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a été retrouvé mort dans sa maison à Abidjan. Il est mort d’une crise cardiaque. Son décès vient compliquer les efforts des justices française et ivoirienne dans l’affaire de la disparition du journaliste Guy-André Kieffer dont il était l’un des principaux suspects.

Michel Legré était le principal suspect dans l'enquête sur l'assassinat du journaliste Guy-André Kieffer

 Michel Legré est mort d’une crise cardiaque à Abidjan

C’est en 2004 que Guy-André Kieffer, arrive à Abidjan pour  enquêter sur des fraudes financières dans le secteur du cacao en Côte d’Ivoire.

Ce journaliste avait disparu sur un parking à Abidjan. Il avait rendez-vous ce jour avec Michel Legré. Ce dernier avait été rapidement suspecté puis arrêté pour séquestration et assassinat suite à la disparition de ce journaliste.

Mais un an après sa mise en examen, Michel Legré bénéficiera d’une  liberté provisoire.

Le journaliste, qui avait publié plusieurs articles sur les malversations financières concernant l’économie ivoirienne en général avait attiré sur lui les foudres de tous ceux qui étaient concernés par ces malversations. Plusieurs soupçons ont porté sur l’entourage de l’ex-première dame Simone Gbagbo.

 C’est avec Michel Legré que Guy-André Kieffer avait rendez-vous le 16 avril 2004 lorsqu’il a disparu sur un parking à Abidjan. Michel Legré lors de son audition par la police avait d’abord reconnu avoir participé à l’enlèvement du journaliste franco-canadien mais se rétractera totalement plus tard.

Cet aveu qui lui avait valu une incarcération de plusieurs mois à la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan) en 2004. Plus de dix ans après, Michel Legré était poursuivi dans cette affaire?

« Sa mort est une mauvaise nouvelle. Michel Legré était sans doute un témoin-clé, il n’avait peut-être pas tout dit », regrette Bernard Kieffer, le frère de Guy-André, joint par RFI. Un sentiment que partage sa veuve, Osange Silou Kieffer : « C’est une porte qui se ferme. Est-ce que cette porte nous aurait conduit à la vérité ? Je n’en sais rien, mais c’est une porte qui se ferme. Donc une petite frustration. »

Avec l’accession au pouvoir d’Alassane Ouattara en 2011, il y a eu l’espoir que la vérité éclaterait rapidement sur la disparition de Guy-André Kieffer. Lors du procès de Simone Gbagbo à Abidjan, un ancien milicien a déclaré que le journaliste avait été tué par le chef de la garde personnelle de Simone Gbagbo , le commandant Seka Yapo, sur l’ordre de l’ancienne première dame, ce qu’a fermement contesté  cette dernière

Michel Legré était originaire de Gagnoa comme Laurent Gbagbo avec qui il était ami depuis très longtemps. En épousant Françoise, la sœur cadette de Simone Gbagbo, Michel Legré devient un membre de la grande famille Gbagbo.

Bien qu’ayant été très proche de Laurent Gbagbo, auprès duquel, il a joué certaines fonctions, Michel Legré ne faisait pas partie des cadres du FPI (Front Populaire Ivoirien) et n’occupera point de fonction politique. Il était surtout un homme d’affaires plutôt discret jusqu’en 2004.

Clovis Mballa.

[fbcomments]