Lord Ivar Alexander Michael Mountbatten dévoile son homosexualité

Lord Ivar Alexander Michael Mountbatten membre de la famille royale élargie d’Angleterre vient de faire son coming-out. Ivar Alexander Michael Mountbatten est le cousin de la Reine au 3è degré et donc descendant de la Reine Victoria.

 Lord Ivar Alexander Michael Mountbatten est le premier membre de la famille royale d'Angleterre à faire son coming-out

Lord Ivar Alexander Michael Mountbatten fait son coming-out

Il a fait les écoles de la classe bourgeoise anglaise. Il fréquente le Gordonstoun school tout comme le prince Charles et sort diplômé du Middlebury College aux États-Unis.

Ivar Alexander est connu pour sa réserve et travaille dans les bureaux du Lord Lieutenant, en tant que assistant ou deputy Lieutenant.

En 2011, il divorce de sa femme Penelope Anne Vere Thompson avec qui il a eu 03 filles. Peut-être à cause de ses orientations sexuelles.

 Lord Ivar Alexander Michael Mountbatten confia à sa femme qu’il était bisexuel. Celle-ci le soutenait même lorsque ce dernier prétendait être attiré à la fois par les femmes et par les hommes.

C’est donc avec la bénédiction de son ex-femme qu’il  fait son coming-out et déclare qu’il est homosexuel.

Il raconte que pendant sa jeunesse, l’homosexualité n’était pas tolérée. Il menait alors une lutte interne et ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Aujourd’hui il s’assume et « ne regrette rien ».

Il est en relation avec James Coyle, chef de cabine de 54 ans. Selon le DailyMail, ils se seraient rencontrés dans le bar d’un hôtel en Suisse et l’attraction entre les deux hommes a été « immédiate et mutuelle ». Au début il a eu des réticences par rapport à son statut et son appartenance à la famille royale. Maintenant, il est fier de lui et de ce qu’il a accompli.

 Lord Ivar Alexander Michael Mountbatten peut vivre sa vie sans honte dorénavant. Il est le premier de l’histoire de la royauté anglaise à faire son coming-out. Ce qui amène certains à se demander s’il sera toujours invité au balcon du Buckingam Palace.

Oyambe Wilfried

[fbcomments]