Maïs : ses bienfaits et propriétés

Maïs et ses différentes variances

Maïs et ses variétés

C’est la saison des pluies sur une bonne partie de l’Afrique de l’ouest et donc nous assistons à la  semence de plusieurs aliments tels que les fruits ; les mangues, pastèques, les concombres, ananas et légumes et  bien d’autres. Mais ce qui nous intéresse c’est bien entendu le maïs. Le taux de pourcentage de la récolte de sa récolte s’élève entre 45 – 60% dans les pays de l’Afrique et de 35-40% en Europe. Il existe plus de 400 variétés de maïs, on réussi à les différencier grâce à leurs couleurs de grain : jaune, brun, noir, voire bleu, blanc et jaune, blanc, jaune pâle et jaune foncé ; à leur saveur : plus ou moins sucrée, farineuses et leurs utilisations ; nutrition humaine ou animale. Notre dévolu est jeté sur le maïs et ses bienfaits nutritifs car bon nombre le consomme mais peu connaisse les bienfaits nutritifs qu’il apporte à l’anatomie humain.

Les produits céréaliers sont d’une grande importance dans notre alimentation. Des études démontrent que la consommation du maïs serait reliée à un risque moindre des maladies cardiovasculaires, de diabète, de certains cancers et surpoids.

Ces effets utiles seraient reliés à l’osmose entre les nombreux composés dans celui-ci, tels les fibres, les agents anti-oxygènes, les vitamines et les minéraux. La plupart de ces composés sont contenus dans le son et la germe.

Les agents anti-oxygène sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Une étude comparée des agents anti-oxygène de quatre grains céréaliers a démontré que le maïs était celui ayant l’action la plus élevée.

Certaines études se sont penchées sur les effets puissants des nutriments dérivés du maïs en lien avec la santé cardiovasculaire. L’ajout de son huile à une alimentation normale et équilibrée a entraîné une réduction du cholestérol LDL dans le sang (« mauvais » cholestérol).

Une étude menée chez des hommes hyper-cholestérolémiques (cholestérol dans le sang trop élevé) a montré que l’augmentation de son de maïs finement moulu à une alimentation faible en gras avait plus d’effet sur la réduction du cholestérol sanguin que la diète faible en gras seulement. Il est riche en phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse, Vit B1, B2, B3 et Vit C.

Un conseil ! Consommez le maïs sur toutes ses formes et composants ; bouillie, braisé, grillé, moulu. Cependant avec  modération !

Josée Tchouabeh

[fbcomments]