Nicolas Sarkozy : un divorce financé du Qatar

Nicolas et Cécilia Sarkozy - kalaranet.com - 2014Après les révélations dévastatrices de Valérie Trierweiler sur François Hollande dans son livre “Merci pour ce moment”, c’est autour de Nicolas Sarkozy d’être ciblé dans un livre.  Ce livre décrit en effet les relations de Nicolas Sarkozy avec le Qatar qui aurait financé son divorce avec Cécilia.

“Une France sous influence” c’est le titre du livre édité chez Fayard et écrit par Pierre Péan et Vanessa Ratignier, qui s’intéresse aux relations particulières entre Nicolas Sarkozy et le Qatar. Il est de notoriété publique que l’ancien Président de la République a été un acteur majeur dans le rachat de l’équipe de football du Paris Saint Germain (PSG) par l’émirat qatari. Ce qu’on apprend dans cet ouvrage, c’est que le Qatar aurait payé le divorce de Nicolas Sarkozy et de Cécilia.Les dessous de la politique , encore une fois révélés.

Les auteurs du livre révèlent que l’émir de Doha aurait dit que Nicolas Sarkozy  se serait épanché sur son divorce d’avec Cécilia et surtout sur la somme qu’elle réclamait.
D’après Marianne l’émir du Qatar aurait confié à Anis Naccache (an­cien acti­viste liba­nais , condamné à la réclu­sion criminelle à perpé­tuité en 1982 pour avoir tenté d’assas­si­ner l’ancien Premier ministre du shah d’Iran, Shapour Bakh­tia) :
« Sarkozy pleurait presque. Il m’a raconté que sa femme Cécilia lui demandait 3 millions d’euros pour divorcer. C’est moi qui ai payé ».

La transaction aurait été facilitée par l’affaire des infirmières bulgares qui étaient retenues en Libye. On apprend que c’est le Qatar qui vraisemblablement, avait versé l’argent pour obtenir la libération des infirmières bulgares à laquelle Cécilia Sarkozy avait participé. L’émirat aurait versé beaucoup plus que la rançon réclamée par la Libye et l’argent aurait été déposé sur un compte en Suisse pour permettre à Nicolas Sarkozy de financer son divorce.

 

[fbcomments]