Incendies au Portugal

Des incendies au Portugal ont créé beaucoup de dégâts. Madère a particulièrement été touchée et plusieurs personnes ont été obligées de quitter les lieux.

Les incendies font le tour des villes du Portugal depuis  plusieurs jours déjà et l’île de Madère, située au large du Maroc, n’a pas fait exception. Cette localité a été envahie par les flammes et presque 250 personnes ont été obligées de fuir la zone dangereuse dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 août 2016.

Des incendies au Portugal ravagent des villes

Incendies au Portugal

Les incendies qui se sont imposées dans ce pays ont détruit complètement plusieurs maisons dans des régions comme Funchal; les installations  militaires ont été les bienvenues puisque c’est dans celles-ci que de nombreuse personnes ont passé la nuit dans la sérénité totale c’est d’ailleurs ce qu’à déclaré la dame responsable dans cette région de “la protection civile”. Elle indique également que le nombre de logements détruits par les flammes est encore inconnu et que les éléments venus  au secours des populations s’activent encore sur le terrain et que la priorité est dans le secourisme qui consiste à mettre les populations en abri en attendant maitriser l’incendie précise-t-elle.

La région du nord du Portugal est la plus touchée par ces incendies. Cependant, les feux de brousse qui l’ont ravagé se dirigent vers le sud. Et les autorités  de Silvas, localité situé dans la partie sud du pays, se sont montrées prudentes ; elles ont pris des précautions en faisant évacuer environ cinquante habitants en attendant que le feu soit maîtrisé. Ce but sera atteint grâce à la mobilisation des efforts de plus de 350 pompiers à qui on a octroyé  presque cent véhicules pour leur travail.

Dans le nord du pays les incendies se font autoritaires depuis samedi. Les conditions météo, avec des températures tournant autour de 35°C, rendent propices ces incendies dont la maitrise échappe de plus en plus les autorités.

Une habitantes témoigne même qu’une maison a pris feu, obligeant la famille à déguerpir sans tarder, et les habitants ont été témoins, impuissants, de la destruction de leurs biens; c’est la panique générale tout le quartier résidentiel était en feu.

Mbou Sop Yann Cyrille

[fbcomments]