Fusillade à New-York : deux musulmans tués

Une fusillade a fait deux victimes à New-York . Alors qu’ils se trouvaient près de leur mosquée un Imam et son assistant ont été fusillés par un individu qui est actuellement en fuite. Les motivations de cet acte odieux restent encore inconnues. La communauté musulmane place devant la barre des accusés les discours politiques qui encouragent la haine.

Dispositif de sécurité après la fusillade de New-York

Après la fusillade New-York

Akonjee l’Imam et 55 ans et Thara Uddin son collaborateur d’une soixantaine d’années ont été atteint à la tête et conduis rapidement à l’hôpital Jamaica. Il est probable que l’Imam ait perdu la vie avant son arrivée à l’hôpital et son assistant agonisant n’as pas résisté et a succombé à ses blessures.
La police avoue ne pas connaître ce qui a déterminé cette action. Les journalistes ont pu recueillir cette information de la police : “Rien n’indique dans l’enquête préliminaire qu’ils [les victimes] aient été ciblés en raison de leur foi”.

Les observateurs de la scène ont vu le présumé coupable s’éloigner avec une arme à la main juste après les tirs. Les médias américains rapportent que les deux hommes sortaient de la mosquée Al-Furqan James Masjid.
Les membres de la communauté musulmane soupçonnent des haines islamiques. Afof Nasher qui fait partie d’une association qui a pour but de défendre les musulmans déclare que « quand on garde le silence on permet à ces crimes de continuer ». Johari Abdul-Malik pointe du doigt les hommes tels que Donald Trump (candidat à la présidentielle) et Guiliani (qui fut maire de New York) qui considèrent les musulmans comme des ennemis. Pour les adeptes de l’Islam, l’islamophobie est la piste la plus envisageable pour comprendre les mobiles du tueur.
Kobir chowdhury a corroboré l’idée que les partisans de l’islam se font de ce crime. « C’est un crime motivé par la haine » a-t-il clamé.
Cette fusillade à New-York et la vague d’attentats qui touche les États-Unis alimentent la polémique au sujet de la position des musulmans et au sujet de l’islamophobie et la décision de Donald Trump d’empêcher les musulmans d’émigrer vers les États-Unis.

Mbou Sop Yann Cyrille

[fbcomments]