Études : comment les financer ?

À quelques semaines  de la rentrée scolaire, une question taraude les esprits de nombreuses personnes . De qui et d’où viendra le financement des études ? Les idées sont partagées entre crédits scolaires, épargnes et autres sources de revenus. L’exercice s’avère complexe au Cameroun et ailleurs.

Financer ses études en vendant des friandises

Jeunes vendeurs ambulants pour financer les études

La nécessité de financer ses études peut être due au fait d’être orphelin, étudiant ou élève indépendant ou plus globalement le fait de ne pas être riche. De nombreux jeunes sont confrontés à la difficulté financière de poursuivre leur cursus après le baccalauréat Les élèves et les étudiants qui n’ont aucun appui financier sont obligés de trouver des jobs rémunérés pour s’en sortir. Le petit commerce semble être l’activité qui attire bon nombre de jeunes pendant les vacances ou leurs périodes creuses au courant de l’année.

De leur coté, les parents se ruent vers leurs épargnes, cotisations ou crédits scolaires pour assurer la scolarisation de leur progéniture. Les frais exigibles d’une université publique ou privée en comptant les collèges et lycées loin d’être gratuits ne rendent pas la tâche facile, la participation de toute la famille est très souvent sollicitée.

Il y’a ceux qui se préparent à l’avance afin de ne pas être surpris au moment fatidique via les banques et/ou micro-finances pour des crédits scolaires. Certains qui sont affiliés à des banques et qui ont des revenus conséquents peuvent se voir octroyer des crédits bancaires. D’autres ouvrent des comptes spécialement indiqués pour le financement des études de jeunes scolarisés longtemps avant le début de la rentrée prochaine. Des universités privées ou publiques proposent aussi des bourses pour alléger le poids des frais faramineux des pensions scolaires sur étude de dossier après une demande de bourse. Il faut aussi noter qu’un élève ou étudiant peut être récompensé en obtenant une bourse grâce à son excellent résultat.

Le financement des études comporte par conséquent plusieurs acteurs parmi lesquels les parents, les banques, les micro-finances, l’Etat et/ou les structure qui offrent des stages rémunérés ou des emplois à durée déterminée.

Avec la participation de SAB NEWAH Pascaline Viviane

[fbcomments]