Lionceaux rugissent à la CAN-U17 !

Les lionceaux terrorisent l'équipe kenyanes – KalaraNet.com – Août 2016

Belles performances des lionceaux – KalaraNet.com – Août 2016

En prélude à la CAN cadette qui aura lieu sur la grande île malgache en 2017,  l’équipe des lions indomptables de moins de 17 ans, ou lionceaux, ont affronté ce dimanche leur homologue kenyan dans un match comptant pour le deuxième tour de la phase éliminatoire. Si le match a été une véritable balade de santé pour les lions cadets, elle s’est très vite transformée en un véritable cauchemar pour leur adversaire. 7-0, c’est le score au coup de sifflet final dans cette rencontre qui a ravis plus d’un. De quoi redonner les sourires aux amateurs du football camerounais en cette fin de weekend.

Sous un climat un peu capricieux, les terres de Limbé dans le sud-ouest Cameroun, ont souri à la sélection de football camerounaise des moins de 17 ans dans leur match face à la sélection kenyane de la même catégorie.

Les lionceaux en véritable démonstration de force, ont tôt fait d’entrer dans la rencontre et de prendre le match à leur compte. Une rencontre qu’ils dominent dans tous les secteurs de Jeu. Que ce soit en attaque, au milieu de terrain ou en défense. Ils ont laissé très peu d’occasions à la sélection kenyane, qui passe totalement à côté du match.

Du point de vu offensif, les protégés de Bertin EBWELE commencent leur festival à la 19e minute de la rencontre avec une réalisation du très talentueux Sakana. Les kenyans ne suivent pas le rythmes qui leur est imposé et prennent cinq buts avant le repos de la mi-temps. Comme si cela ne suffisait pas et avec la même maîtrise, les lionceaux aggravent la marque par deux buts de plus.

Une véritable massue, qui anéanti les Kenyans, qui ne trouve pas la faille dans la défense camerounaise.

Comme pour sauver l’honneur, l’arbitre accorde aux kenyans un penalty dans les arrêts de jeu.

 

 

Mais l’attaquant kenyan se heurte au mur des goals camerounais, penalty raté. Une autre preuve de la domination camerounaise.

Comme quoi le football camerounais a encore de bon moments à offrir. En plus que les camerounais souhaitent très certainement retrouver leur notoriété dans le football africain et même mondial. Cela illustre certainement un véritable travail d’arrière-plan, on espère bien que la fièvre se transmettra aux lions indomptables.

 

Hervé Atangana

[fbcomments]