Donald Kaberuka : la BAD recrute

Pour marquer ce retour, le président Donald kaberuka ,de cette institution multilatérale de financement a animé une conférence de presse hier mardi, à son bureau situé au 9ème étage de l’immeuble Ccia, à Abidjan Plateau.

<em>Donald Kaberuka : "Nous allons recruter"</em>

Donald Kaberuka gouverneur de la BAD

Donald Kaberuka a rassuré l’ensemble de la population ivoirienne que c’est avec beaucoup de satisfaction qu’il a regagné ses bureaux d’Abidjan. En attendant la tenue du premier conseil d’administration qui aura lieu le 8 septembre prochain à Abidjan et la célébration du 50ème anniversaire de l’institution prévue au mois de novembre prochain, ainsi que la conférence économique africaine qui se tient chaque année, le président du Groupe de la Bad a affirmé que les activités de la banque ont commencé. « Hier (ndlr : lundi 18 août), nous avons eu un conseil d’urgence sur la crise de l’Ebola en Afrique de l’Ouest et nous avons remis 60 millions de dollars américains, soit 30 milliards de Fcfa, et nous entendons faire un peu plus pour accompagner les pays touchés sous forme d’appuis budgétaires. La crise Ebola a montré la faiblesse des systèmes de santé publique. Cette crise n’est pas une crise de santé publique seulement, c’est une crise économique », a mentionné Donald Kaberuka.

Toujours dans le cadre du processus de retour de l’institution, le président de la Bad a indiqué que près de 1 000 membres du personnel affectés au siège sont déjà sur Abidjan avec leurs familles. « Il reste à Tunis autour de 500 personnes dont une grande partie reviendra en octobre », a affirmé le président de l’institution. Donald Kaberuka a fait remarquer que la Bad a augmenté ses activités depuis son départ d’Abidjan. « Quand nous avons quitté Abidjan, nous avions un capital de 32 milliards de dollars. Aujourd’hui la Bad a un capital de 100 milliards de dollars, un capital qui a triplé. Les opérations de la banque ont, depuis, pratiquement doublé. A Abidjan, on était autour de 3 milliards de dollars, aujourd’hui nous sommes à 9 milliards de dollars. Les effectifs ont aussi augmenté », a présenté le président du Groupe de la Bad.

S’agissant de l’intervention de l’institution à Abidjan, Kaberuka a présenté un portefeuille actif de 233 millions d’Euros, soit 151,450 milliards de Fcfa, dont la moitié destinée à l’appui au secteur privé. « Nous avons mis à la disposition de l’Etat ivoirien, il y a quelques années, un montant similaire, dans le cadre de la remise de la dette. Nous avons beaucoup de projets en Côte d’Ivoire, mais les plus importants, c’est le 3ème pont, Ciprel et l’expansion du projet Azito. Nous souhaitons participer pleinement dans la reconstruction de la Côte d’Ivoire. Nous sommes en pourparlers avec le gouvernement de la Côte d’Ivoire pour voir ensemble les actions qu’on va poser. Mais, nous souhaitons être surtout présents dans le domaine des infrastructures et l’appui budgétaire », a précisé Donald Kaberuka.

[fbcomments]