Couches Pampers accusées de contenir des produits cancérogènes

La marque de couches Pampers, numéro un du marché pourrait être en mauvaise posture. Des tests en laboratoires sur ses couches ont révélé la présence de composants dérivés du pétrole. Ces produits présentent un danger pour l’enfant.

L'utilisation des couches Pampers pourrait être dangereux pour l'enfant

Les couches Pampers contiendraient des produits cancérogènes

Ces tests révèlent que l’utilisation des couches Pampers ne serait pas sans danger sur la santé du bébé.

Les tests ont été menés par l’Association Santé Environnement France et par une autre marque de couches écologiques pour bébé, Love and Green.

Selon Le Parisien qui relaie les conclusions de ces tests, des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ont été trouvés dans les couches Pampers. Le benzo anthracène et le chrysène sont les dérivés du pétrole retrouvés dans les couches Pampers.

Ces produits sont connus pour être cancérogènes par l’UE (Union Européenne). La présence de ces produits dans les couches Pampers est à un taux toutefois  faible de ces produits, situé sous les seuils fixés par l’UE.

Les HAP qui apparaissent sur les emballages des couches Pampers sous le nom de « Petrolatum » sont utilisés dans la protection des fesses des bébés contre les irritations de la peau liées notamment au port des couches.

Cet ingrédient qui est aussi connu sous le nom de « vaseline » est également utilisé pour assouplir et adoucir la peau.

Ludivine Ferrer, directrice de l’ASEF explique qu’il y a bien un risque pour les bébés. Ce risque est à prendre en considération. Les HAP sont la cause de la hausse des maladies chroniques telles que les cancers ou encore l’infertilité.

Il est évident que l’effet de ces produits sur la santé des enfants n’est pas immédiat auquel cas la marque Pampers aurait changé ses méthodes de fabrication. La directrice ajoute que le risque sur la santé est bel et bien présent malgré le fait que les taux utilisés de ces produits soient conformes aux normes en vigueur.

De plus, les produits chimiques comme les HAP restent facultatifs dans la fabrication des couches. L’entreprise qui fabrique les couches Pampers n’a pas encore réagi. La réaction des consommateurs sera connue bien assez tôt. Les ventes de ces produits vont-elles s’effondrer ?

Clovis Mballa.

[fbcomments]