Afrimarket : le supermarché africain en ligne

Afrimarket s'étend sur le continent – KalaraNet.com – Août 2016

Afrimarket est un site de e-commerce en Afrique – KalaraNet.com – Août 2016

Le commerce en ligne, qu’on appelle souvent e-commerce ou vente en ligne ou cyber-commerce s’est démocratisé ces dernières années. Par ce moyen, des personnes font des échanges pécuniaires de biens, de services et d’informations via différents réseaux, la plupart du temps via le réseau planétaire : internet.Au sein d’une même entreprise, les échanges sont souvent faits par le moyen du réseau EDI (Echange de Données Informatisé). Le réseau téléphonique peut lui aussi intervenir (m-commerce).Les spécialistes du transfert d’argent ont lancé dans plusieurs pays des sites de commerce en ligne. C’est par exemple le cas de CDiscount, lancé dans quatre pays d’Afrique francophone. Aujourd’hui, les sites e-commerce africains comptent un nouveau concurrent ; Afrimarket.

Il fut fondé en 2003 par Jérémy Stross, Rania Belkahia et François Sevaistre. L’un de ses actionnaires de poids est Orange. Afrimarket a étendu ses tentacules en Côte d’Ivoire. La startup propose aux Ivoiriens environ 3 000 références dans pratiquement tous les domaines. Citons par exemple l’alimentaire, les matériaux de construction, l’électroménager pour ne citer que ceux-là. Comment s’effectue le paiement ? Via Orange Money et la livraison se fait entre 2 et 5 jours d’après le site officiel.

Du cash-to-goods, est née l’idée d’Afrimarket qui est maintenant spécialisé dans le commerce électronique. Le e-commerce réclame de gros moyens logistiques et c’est pour cette raison que la société a développé son réseau et formé des partenariats avec des fournisseurs locaux. Citons ces deux leaders : Prosuma et CDCI.

Sur le site d’Afrimarket, ce sont les mêmes partenaires qui offrent leurs produits.

 

 

Le site en lui-même ne stocke pas les produits comme le font d’autres sites de e-commerce. Le système de prélèvement des frais a été amélioré. Jusqu’alors, 5% était prélevé au client lors du transfert. Actuellement, celui-ci est plutôt facturé au magasin.

Son déploiement en Côte d’Ivoire constitue en quelque sorte un test il pourra par la suite offrir ses services à d’autres pays d’Afrique.

 

Mbou Sop Yann Cyrille.

[fbcomments]